Mots-clés : ,

Un Requin Lezard à été retrouvé par un pêcheur japonais en janvier 2007.

Ce pêcheur a eu la frayeur de sa vie en voyant émerger une gueule préhistorique aux dents acérées. Il a aussitôt prévenu l'équipe du Parc Marin d'Awashima, au sud de Tokyo. 

Une fois sur place, les spécialistes ont eu la surprise d'identifier une représentante de l'espèce Chlamydoselachus anguineus, dite requin-lézard, un énorme poisson à mi-chemin entre le grand-blanc et la murène.

Cette espèce fossile, qui n'a pas changé depuis des millions d'années, vit habituellement à plus de 600 mètres de profondeur. Si certains spécimens ont été attrapés à la palangre, les requin-lézards vivant sont rares.

Et en filmer un est une occasion unique que les Japonais n'ont pas manqué. Mais cette femelle de 1.6 mètres.

Lien vidéo de la bête

En juillet 1998, un représentant de cette espèce a été pêché par un chalutier français au nord de l’Ecosse et amené à Lorient. Il s’agissait du premier spécimen pêché par un bateau lorientais. Outre sa rareté, le requin lézard ramené à Lorient avait la particularité d’être albinos.

Répondre à cet article